Tibet

Dessinateur - Scénariste
Né le 29 Octobre 1931
Lieu de résidence : Belgique
Français

Né à Marseille le 29 octobre 1931, le petit Gilbert Gascard devient "TIBET" par la grâce d'un frère aîné -de 18 mois- qui prononce plus facilement "'ti-'bet" que Gilbert. Il a dix ans lorsque sa famille s'installe à Bruxelles, non loin de cette petite rue du Bon-Secours, dans le centre ville, où a été inaugurée une fresque murale de Ric Hochet. Il entre à 16 ans aux studios bruxellois de Walt Disney où l'édition belge de "Mickey Magazine" emploie de nombreux jeunes talents. Parmi eux : André-Paul Duchâteau, qui s'applique à inventer jeux et énigmes.

Dans la foulée, "Héroïc-Albums" accueille le premier héros personnel de Tibet : un privé coriace, Dave O'Flynn (1949). En 1950, Tibet devient maquettiste-illustrateur au journal "Tintin".
“Les Aventures de Chick Bill en Arizona” naîtront en 1952 du souhait de l'éditeur d'enrichir son magazine d'une histoire animalière. A partir du 3ème épisode, les héros prendront la figure humaine que l'on leur connaît aujourd'hui.
En 1955, avec A.-P. Duchâteau, la première énigme dessinée de Ric Hochet, petit crieur de journaux puis journaliste à "La Rafale", sort de presse aux Editions du Lombard.
Parallèlement à ces séries-phares, Tibet créera d'autres héros, d'autres séries, en plus d'un grand nombre d'illustrations. Parmi ces héros : Junior, président du Club des Peur-de-Rien (magazine Junior, 1959) et les 3A (Journal Tintin, 1962), avec Mitteï et Duchâteau.

Mais le jardin secret de Tibet, c'est la caricature ! Chaque semaine dans sa Tibetière (Journal Tintin, 1971-72), il croque les vedettes du cinéma, de la BD, du sport et du spectacle. Il n'est pas rare de reconnaître, au détour des aventures de Ric Hochet et de Chick Bill, des personnages dont la physionomie rappelle furieusement celle de personnalités connues de tous... ou de son entourage.

Succédant à Bob De Moor en automne 1992, le jeune maquettiste-metteur en page-illustrateur entré chez "Tintin" à l'âge de 19 ans, est devenu le directeur artistique du Lombard.
En octobre 1998, la Poste belge dans le cadre de son émission annuelle «Philatélie de la Jeunesse», émet un timbre «Chick Bill/Ric Hochet». A cette occasion, la Poste et le Centre Belge de la BD ont édité un mini-album à tirage limité et assorti du timbre à cachet spécial.

Français de naissance et belge d'adoption, Tibet se voit récompenser de prestigieuses distinctions ministérielles. En Belgique, Didier Gosuin, ministre (e.a.) de la Culture et du Tourisme pour la Région de Bruxelles-Capitale, lui décerne le titre d'Ambassadeur culturel de Bruxelles.
En France, Jack Lang, ex-ministre de la Culture et actuel ministre de l'Education nationale, a profité du passage de Tibet en sa bonne ville de Blois, en novembre 2000, pour l'honorer du grade de Chevalier des Arts et Lettres, l'un des quatre grands Ordres ministériels de la République.

En septembre 2000 sort une monographie consacrée à Tibet "La fureur de rire" réalisée par Patrick Gaumer dans la collection Auteurs Lombard.

Depuis l'été 2002, la commune de Roquebrune-sur-Argens sur la Côte d'Azur, lieu de villégiature estivale de Tibet, compte un Boulevard Ric Hochet !

La 10è Fête du Livre de Chaudfontaine (Liège - mars 2003) a décerné le prix "Bulles de Cristal" à Tibet et André-Paul Duchâteau pour la série "Ric Hochet".

Le 30 mai 2006, Tibet est fait "Officier des Arts et des Lettres" et reçoit une médaille des mains du Ministre de la Culture, Monsieur Donnedieu de Vabres.
La veille, Tibet s'était vu attribuer le Prix Albert Uderzo pour l'ensemble de son oeuvre.

En février 2007 sort aux éditions L'Esprit des Péninsules un savoureux et bouleversant recueil des souvenirs d'enfance de Tibet. Il s'intitule "Qui fait peur à maman ?".